À propos

Biographie

Adrien Trybucki, né à Toulouse (France) en 1993, explore les champs des musiques instrumentales, vocales, mixtes et électroniques avec la même volonté de forger et sculpter une matière sonore incandescente, mue d'une énergie impulsive et immuable.
La nature obsessive de son écriture se retrouve dès ses premiers opus, qui lui valent le prix Île de créations en 2014, celui de la fondation Francis et Mica Salabert en 2018 ainsi que le prix Nadia et Lili Boulanger de l'Académie des beaux-arts (Institut de France) en 2019.

En résidence à la Cité internationale des arts de Paris en 2018–2019, il est l'auteur de plus d'une trentaine d'œuvres, publiées par BabelScores et les éditions Durand (Universal Music Publishing).
Il reçoit des commandes de différents interprètes et ensembles, ainsi que de l'Ircam – Centre Pompidou, de Radio France, de Grame, du Festival de Lucerne, de Musique Nouvelle en Liberté ou encore de la Hochschule für Musik und Theater Hamburg.

La virtuosité de la musique d'Adrien Trybucki est indissociable d'un engagement de l'interprète, dont l'énergie vient nourrir l'oeuvre.
Il a ainsi travaillé avec l'Orchestre national d'Île-de-France, l'Ensemble intercontemporain, l'ensemble orchestral contemporain, les ensembles Talea, Court-circuit, L'Itinéraire, Divertimento, Taller Sonoro, Switch, Zellig, l'Atelier XX-21, l'Ensemble Musicatreize, la Maîtrise de Toulouse, placés sous la direction de Jean Deroyer, Bruno Mantovani, Roland Hayrabedian, Julien Leroy, James Baker, Daniel Kawka, Fabrice Pierre, Sandro Gorli, Lucas Vis, etc. Il collabore également avec le quatuor Diotima, les solistes de l'Orchestre national du Capitole de Toulouse, le Trio K/D/M, le duo XAMP et des solistes tels que Jérôme Comte, Juliet Fraser, Tom Kolor, Marie Soubestre et de nombreux artistes de sa génération.

Ses œuvres ont été programmées lors des festivals Manifeste (Paris), Archipel (Genève), Présences (Paris), de Lucerne et de Cheltenham, de la Biennale des musiques exploratoires (Lyon) et du forum Bypass (Toulouse), diffusées sur différentes radios nationales en Europe (Radio France, BBC, RTS, Yle Radio) et jouées dans de nombreux pays : France (Maison de la Radio, Le CentQuatre, Salle Gaveau, La Scala de Paris, Opéra de Lyon, Auditorium Saint-Pierre des cuisines à Toulouse, Abbaye de Royaumont, Théâtre de la Renaissance à Oullins), Suisse (Alhambra à Genève, KKL Luzern), Allemagne (Resonanzraum Hamburg), États-Unis, Italie, Royaume-Uni, Corée du Sud, Finlande, Chine, Pays-Bas, Espagne, Belgique, etc.

Adrien Trybucki a débuté ses études musicales au conservatoire à rayonnement régional de Toulouse, dans les classes de violoncelle, d'écriture, d'analyse, d'histoire de la musique, de direction d'orchestre, de composition instrumentale et vocale avec Guy-Olivier Ferla et de composition électroacoustique avec Bertrand Dubedout. Il a ensuite poursuivi sa formation de compositeur au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon auprès de Philippe Hurel et Martin Matalon où il a orienté son travail vers la musique mixte. Après l'obtention du diplôme de deuxième cycle supérieur de création musicale valant grade de master, il a suivi en 2018–2019 le cursus de composition et d'informatique musicale de l'Ircam – Centre Pompidou qui lui a notamment permis de parfaire de nombreux outils de composition assistée par ordinateur.
Sa pensée compositionnelle s'est également façonnée par la rencontre de ses pairs, notamment lors du programme Voix nouvelles de la fondation Royaumont, de classes de maîtres et d'académies telles que Manifeste, Impuls, Lucerne, Time of music et June in Buffalo.

Adrien Trybucki, né en 1993, consacre son activité de compositeur aux musiques acoustiques, mixtes et électroniques.

La nature obsessive de son écriture se retrouve dès ses premiers opus qui lui valent les prix Île de créations en 2014, de la fondation Francis et Mica Salabert en 2018 et de l'Académie des beaux-arts en 2019.

En résidence à la Cité internationale des arts de Paris en 2018-2019, il est l'auteur de plus de trente œuvres, publiées par BabelScores et Durand-Universal et diffusées sur différentes radios nationales en Europe.

Sa musique, mue par une énergie impulsive et immuable, a été jouée dans une quinzaine de pays à travers le monde, notamment lors des festivals Manifeste, Présences, Archipel, de Lucerne, de Cheltenham et de Royaumont, par de nombreux interprètes de sa génération et ensembles renommés.

Après des études à Toulouse puis l'obtention d'un master au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon auprès de Philippe Hurel, Adrien Trybucki a suivi le cursus de composition et d'informatique musicale de l'Ircam.

Sa pensée compositionnelle s'est également façonnée par la rencontre de ses pairs, notamment lors de classes de maîtres et d'académies internationales.

Photographies